Valery Arzoumanov par Anthony Girard : „Dans les replis de la mémoire“